mardi 29 novembre 2016

Assassins, le crime et la tendresse


Auteur : Hirohisa Sato
Editeur : Komikku
Genres : Policier, aventure, crime, seinen
Date de parution : 25 août 2016 
Prix : 8 € 50

Quatrième de couverture : À la suite d'une sombre affaire, Hitomi a perdu son mari et se prostitue pour pouvoir élever son fils Jinsuke, 10 ans. Malheureusement, un soir, Hitomi est froidement abattue dans son appartement, sous les yeux de Jinsuke. Celui-ci échappe de justesse à la mort grâce à l'intervention de la jeune et mystérieuse voisine, mademoiselle Suzuki, qui est en fait une tueuse professionnelle aussi discrète qu'efficace. 

Elle recueille et protège le garçon, mais très vite ils se retrouvent pourchassés par la police pour une raison inconnue. Leur cavale commence et la situation est loin d'être évidente pour Suzuki, peu réjouie à l'idée de s'occuper d'un orphelin encore traumatisé par ce qui vient de lui arriver.

Notation


Mon Avis ? 

Intriguée par les publicités de Komikku sur les réseaux sociaux, j'avais hâte de me lancer dans la lecture du premier tome que je me suis empressée de trouver en librairie. Et je dois dire que ce fut une jolie découverte ! 

On commence avec une scène de la vie quotidienne entre une mère et son fils quand tout bascule dans l'horreur avec le meurtre de sang-froid de la mère qui est abattue sous les yeux du petit garçon. L'histoire prend alors une tournure bien plus dramatique et plus rapide avec l'arrivée salutaire de la voisine qui sauve l'enfant. A cet instant le lecteur a la tête remplie de questions : qui est l'assassin de la mère, pourquoi la tuer, comment la voisine peut-elle être aussi douée avec des armes, etc. Petit à petit des semblants de réponse vont nous parvenir au fil des chapitres de ce tome 1 mais sans toutefois tout nous révéler. Il y a encore plus de mystères ainsi que de nouveaux protagonistes qui peuvent laisser le lecteur perplexe et inquiet quant à la suite des aventures du jeune Jinsuke. 

En parlant de Jinsuke, le héros malgré lui de toute cette aventure, on ne peut que s'attacher à cet orphelin. Touchant, fragile, Jinsuke est un enfant qui n'a pas eu de chance et qui brise un à un les murs que s'est forgé la voisine Suzuki qui peu à peu prend un rôle de mère de substitution auprès du petit et se plait dans ce jeu. Le duo que forment Jinsuke et Suzuki peut être étrange mais reste drôle et émouvant pour les lecteurs qui les voient évoluer tout doucement vers une certaine forme d'amitié provoquée par les événements.

Un premier tome très prometteur qui laisse des indices et nous donne envie d'en savoir plus sur l'aventure des deux héros. On devine qu'ils sont encore loin d'avoir fini leur cavalcade et on a hâte d'en découvrir plus ! 

1 commentaire:

  1. Coucou,
    Se manga ma l'air vraiment pas mal, sa faisait un moment que j'en cherchait un dans le genre, super.
    Je ne l'aurais surement pas tout de suite mais je le note.
    Merci de partager tes avis avec nous.
    Bye

    RépondreSupprimer